Règles de sécurité à vélo : que faut-il savoir ?

Vous avez choisi le vélo pour vos allées et venues quotidiennes et ne ressentez aucune envie de vous en séparer à l’avenir. Quelle disposition pensez-vous adopter afin de vous éviter d’éventuels désagréments sécuritaires ? Vous découvrirez dans cet article, des approches sécuritaires pour rouler à vélo.

S’assurer du bon état de votre vélo

Votre choix s’est porté sur le vélo en raison de sa rapidité, de votre conviction, par rapport à l’environnement étant donné sa capacité à moins polluer, votre volonté de réduire vos dépenses, ou de votre volonté à vous maintenir en forme. Après acquisition, définir une routine d’entretien pour votre bicyclette devrait vous permettre de l’utiliser durablement. Veuillez essayer ce site, pour avoir ample information en la matière, les dernières innovations technologiques en la matière, les équipements adaptés pour votre engin. Avant toute utilisation de votre vélo, vérifiez la pression au niveau de vos roues, l’état de la chaine, des pédales, de vos phares, le bon fonctionnement de vos freins, de la selle, et de votre sonnette. En vous fixant une fréquence, vous devriez enduire les chaines et autres liens de substances graisseuses pour faciliter leur manœuvre et nettoyer l’ensemble de votre vélo si possible après chaque utilisation pour enlever la crasse. Un élément aussi important est l’état de vos phares. Le projecteur de lumière est tenu de marcher à perfection, vous ne devriez pas rouler sans aucune lumière et devez songer à le remplacer ou le faire remplacer à l’instant où il devient défaillant. Un incident peut vite arriver lorsque ces différents éléments ne sont pas en parfait état.

Lire également : Marek Jozwiak émet son avis sur le jeu de ses compatriotes polonais

Avoir à votre disposition un casque à vélo

Vous parer contre toutes sortes d’incidents commence par l’usage de votre casque. Le port de casque amoindrit le choc de l’impact, que pourrait vous causer une chute. La présence d’une protection vaut mieux que son absence ; les dommages en seraient moindres. Vous devriez donc en faire une sélection adéquate, adaptée à votre tête. Mais également qui vous permettra de vous prémunir contre toutes matières en mesure de gêner votre vision.

Avoir bonne conduite

Un cycliste se doit avant toute chose de conduire prudemment, de se déplacer sur une piste cyclable si elle existe, sinon d’avancer en privilégiant son côté droit et en évitant les trottoirs. Se conformer aux lieux de stationnements programmés à cet effet. Respectez : les codes prévus en matière de circulation ainsi que toute personne se trouvant sur la route, maitriser les priorités entre usagers doit constituer pour vous un réflexe afin de vous éviter tout conflit avec eux. Vous devriez également vous débarrasser de tout ce qui vous empêchera de vous concentrer sur votre conduite : vos écouteurs, votre téléphone. Comme chez tout conducteur, avant d’enfourcher votre vélo, assurez-vous d’être lucide, de posséder tous vos sens, et de ne pas boire une grande quantité d’alcool au risque d’avoir des déconvenues policières. Pour votre confort, pensez à réguler votre siège.

Lire également : 6 lieux magiques pour faire du rafting aux Etats-Unis !